Ouvrir la recherche
Attention, cet article n'a pas été mis à jour depuis le 09/12/2020, il est possible que son contenu soit obsolète.
Actualité

Permis de construire

Mise à jour le 09/12/2020
La première médiathèque de notre arrondissement sera située sur le site Jean Quarré, à côté de la Place des Fêtes et fera projet commun avec la Maison des Réfugiés. Une nouvelle façon de fabriquer la ville s’esquisse.
Permis de construire accordé ! Le projet de transformation des deux bâtiments de l’ancien Lycée Jean Quarré, en médiathèque et en Maison des Réfugiés, s’accélère. Le projet s’affirme d’ores et déjà comme une référence de l’architecture écologique et sobre dans une ville résiliente : la culture liée à l’intégration, dans un bâtiment élégant à faible impact environnemental.
  • L’ancien lycée hôtelier, qui a aussi accueilli le premier centre d’hébergement pour réfugiés à Paris, se transformera en médiathèque, avant d’accueillir en voisine la Maison des Réfugiés.
  • La médiathèque : première médiathèque de l’arrondissement, offrira 2 500 m2 de culture au cœur de 5 000 m2 d’espaces verts.
  • La Maison des Réfugiés : espace-ressources de 1 000 m2, proposera un accompagnement innovant, de l’apprentissage du français à la formation professionnelle et aux initiatives citoyennes pour faciliter l’intégration. Le projet fonctionne aujourd’hui en préfiguration dans le 14e arrondissement.
  • Une salle polyvalente, un café, des espaces de coworking et de l’agriculture urbaine feront le lien entre les deux pôles.
La fabrique de ce projet est un manifeste, signé par l’architecte Philippe Madec, pionnier de l'éco-responsabilité et partisan de la désintoxication du béton. Nous faisons la démonstration qu’il n’est pas nécessaire de tout détruire pour tout reconstruire, que la ville peut se renouveler sur elle-même et qu’un bâtiment des années 70 peut avoir une nouvelle vie. Comment ? En conservant le maximum de matériaux et sans ajout de béton, pour un faible impact environnemental. Protection solaire, ventilation naturelle, sobriété architecturale, construction bas carbone, matériaux bio-sourcés ou issus du réemploi sont les mots-clés de ce projet précurseur.
Situé en face du collège Guillaume Budé, ce projet attendu prolongera la rénovation de la nouvelle Place des Fêtes.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations