Dossier

Comment trier ses déchets alimentaires dans le 19e arrondissement ?

Mise à jour le 02/02/2024
Les déchets alimentaires (restes de repas, épluchures) représentent 25% de nos poubelles et nous en produisons environ 75 kg par an et par habitant. Composés à 70% d’eau, nos déchets alimentaires sont aujourd’hui incinérés pour la majeure partie d’entre eux. Or, ils sont une ressource qui peut être transformée et valorisée si elle est bien triée !

À partir de 2024, de nouveaux dispositifs vous seront proposés à Paris pour compléter ceux déjà existants, on vous explique tout !

La Mairie du 19e, mobilisée dès 2019 pour la collecte des déchets alimentaires

Le 19e arrondissement a été précurseur dans la mise en place de la collecte des déchets alimentaires.
Depuis octobre 2019, le 19e propose aux immeubles qui en ont la capacité de collecter en porte-à-porte leurs déchets alimentaires.
En 2024, ce système de collecte des déchets alimentaires en porte-à-porte sera remplacé par un système de collecte en points d’apport volontaire. Cette transition aura lieu après les Jeux Olympiques et Paralympiques et une fois que les points d’apport volontaire auront été installés.

Des points d’apport en bas de chez vous

En 2024, vous pourrez déposer vos déchets alimentaires à moins de 3 minutes à pied de votre domicile dans des bornes prévues à cet effet sur l’espace public.
La Ville a en effet décidé de compléter les dispositifs de tri dans l’espace public avec des bornes dédiées à la collecte des déchets alimentaires. Ces bornes sont accessibles 24 h/24, 7j/7.
Disposées sur vos trajets du quotidien : lorsque vous allez travailler, déposer vos enfants à l’école, ou encore promener votre chien dans le quartier, vous trouverez une borne où déposer vos épluchures et restes alimentaires.
Les déchets alimentaires collectés par la Ville de Paris sont méthanisés et transformés en gaz naturel, il est donc possible de jeter tous les déchets alimentaires dans les bornes dédiées.

Sur les marchés alimentaires de proximité

Depuis décembre 2023, vous pouvez déposer vos déchets alimentaires dans des bornes dédiées sur tous les marchés alimentaires du 19e ! Elles sont accessibles 7j/7.
Crédit photo : mairie de paris

Des « Trilib’ » pour déchets alimentaires

Vous connaissez certainement les stations Trilib’ qui permettent de trier 24 heures sur 24 le verre, le papier et les emballages dans la rue.
Au cours de l'année 2024, tous les Trilib’ seront équipés d’un nouveau module spécifiquement conçu pour accueillir les déchets alimentaires afin de garantir une solution de tri à la source au plus près de chez vous.
Comment trier vos déchets alimentaires ?
Crédit photo : mairie de paris

Un développement du compostage de proximité qui se poursuit

En parallèle des points d’apport volontaire, la Ville continuera à proposer à ses habitantes et habitants des solutions de compostage.
Depuis 2010, la Ville de Paris encourage et favorise le développement du compostage de proximité.
À ce jour, ce sont plus de mille sites (composteurs de quartier et en pied d’immeuble) qui ont été accompagnés depuis le début du dispositif à l’échelle de Paris et plus de cent à l’échelle du 19e arrondissement.
Parallèlement, pour les habitants ne pouvant pas bénéficier ou accéder à un composteur collectif, la Ville organise deux fois par an des campagnes de distribution de lombricomposteurs individuels.
Attention : le compostage et la méthanisation sont deux processus différents. Les composteurs ne permettent pas de trier tous les déchets alimentaires (les protéines animales, les produits laitiers et le pain notamment sont à éviter).

Les déchets alimentaires produits par la Ville de Paris sont aussi collectés

Les établissements municipaux (écoles, collèges, crèches, restaurants administratifs, restaurants solidaires, EHPAD…) produisent également des déchets alimentaires et la Ville, en tant que collectivité exemplaire, a mis en place un système de collecte de ses sites.
Depuis la rentrée de septembre 2023, les déchets alimentaires de plus de 400 établissements produisant plus de cinq tonnes de déchets alimentaires par an sont collectés. Et depuis janvier 2024, ce sont l’ensemble des 1114 sites municipaux qui trient et permettent la collecte de leurs déchets alimentaires.
En plus du défi environnemental auquel Paris fait face, ce déploiement offre des opportunités pédagogiques autour du développement durable, du civisme et de la lutte contre le gaspillage alimentaire dans l’ensemble des établissements.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations