Ouvrir la recherche
Actualité

Les ondes électromagnétiques

Mise à jour le 26/10/2021
La Mairie du 19e et la Ville de Paris se sont engagées depuis plusieurs années à prendre en compte les préoccupations des habitantes et habitants vis-à-vis des ondes électromagnétiques, notamment lors de l’installation ou de la modification d’antennes-relais par les opérateurs de téléphonie mobile.

Les antennes relais dans le 19e, comment ça marche ?

À chaque projet de nouvelle antenne ou de modification des antennes existantes (ajout de fréquence), l’opérateur de téléphonie mobile fait une demande d’autorisation auprès de la Ville. L’avis de la Mairie d’arrondissement est sollicité à titre consultatif et s’appuie sur les estimations d’exposition aux champs électromagnétiques fournies par l’opérateur.La Mairie du 19e émet un avis de précaution défavorable à chaque fois que des établissements sensibles (crèches, écoles, établissements médicalisés) sont situés dans un périmètre de 100 mètres. Le dossier est alors examiné à l’Hôtel de Ville par la Commission de Concertation de Téléphonie Mobile (C.C.T.M), seule décisionnaire.
Où sont les antennes ?
Localisation des antennes en fonctionnement : http://capgeo.sig.paris.fr/Apps/AntennesRelais2016/index.html?appid=4364ce9b482840f69c8289323f2b8ae4

Les projets d’installation d’antennes sont disponibles sur la page paris.fr : https://www.paris.fr/pages/les-ondes-electromagnetiques-4601

Site de l'Agence nationale des fréquences (ANFR) gère l'ensemble des fréquences radioélectriques en France. Retrouvez l'emplacement des antennes radioélectriques. Consultez les mesures d'exposition aux ondes sur tout le territoire français.
https://www.cartoradio.fr/index.html#/

Paris, ville la plus protectrice d’Europe

La Ville de Paris protège la santé de ses riveraines et riverains en matière d’exposition aux champs électromagnétiques. Pour cela, elle impose des seuils d’exposition très inférieurs à ceux fixés par l’OMS et appliqués en Europe et notamment et en France. Dans la charte aujourd'hui en application, Paris a obtenu un niveau maximal d’exposition de 5 V/m « équivalent 900 MHz » en tout lieu de vie intérieur. Cet abaissement du seuil d’exposition global, toutes fréquences confondues, fait de Paris l’une des métropoles les plus protectrices en Europe. Un grand nombre de pays européens appliquent, comme la France des « recommandations ICNIRP », qui varient 37 à 61 V/m selon les fréquences de la téléphonie mobile. Les normes les plus strictes sont appliquées en Suisse (4 à 6 V/m selon les bandes de fréquences présentes) et dans la « Région Bruxelles Capitale » (6 V/m équivalent 900 MHz).

La nouvelle charte

La nouvelle charte parisienne de la téléphonie mobile a été adoptée par le Conseil de Paris en mars 2021. Elle met en place un cadre régulateur et protecteur pour le déploiement de la 5G dans la capitale. Cette nouvelle charte est le fruit d'un travail engagé à l'automne 2020 avec l'organisation d'une conférence citoyenne métropolitaine sur la 5G et l’intégration de ses principales recommandations. En effet, les opérateurs de téléphonie mobile et de la Ville de Paris se sont engagés à :
  • Optimiser le recyclage et la réutilisation des équipements de téléphonie
  • Contribuer au respect de l'Accord de Paris et du plan Climat de la Ville de Paris
  • Protéger des données à caractère personnel et les libertés publiques
  • Faciliter l'accès pour tous aux services de téléphonie et l'inclusion numérique
  • Informer les citoyens

Plus d’informations sur la 5G

Agence Nationale des Fréquences (ANFR) : « tout savoir sur la 5G »
Agence de Régulation des Communications Électroniques et Postales (ARCEP) : « Parlons 5G : toutes vos questions sur la 5G » ; « Pour un numérique soutenable »
Haut Conseil pour le climat : "Maîtriser l'impact carbone de la 5G"
Agence nationale de sécurité sanitaire - alimentation environnement travail :

La surveillance de l'exposition

Dans le cadre d’un projet d’installation d’antennes, les niveaux d’exposition indiqués sont des estimations. La protection des Parisiennes et Parisiens passe aussi par une surveillance de l’exposition aux champs électromagnétiques, une fois les antennes en fonctionnement. Des campagnes de mesures sont régulièrement menées, notamment dans les établissements scolaires, de petite enfance et accueillant du public. Les résultats sont bien souvent inférieurs aux estimations.

Retrouvez les mesures réalisées sur : http://capgeo.sig.paris.fr/Apps/MesuresOndes
Demander des mesures d''exposition aux ondes électromagnétiques
Tous les Parisien.ne.s peuvent faire des demandes de mesures gratuitement à leur domicile ou dans leurs locaux en remplissant un formulaire en ligne sur le site de la ville de Paris dans la rubrique « Demander une mesure de champ électromagnétique à son domicile » : https://www.paris.fr/pages/les-ondes-electromagnetiques-4601

Une demande par voie postale est possible. Pour les mesures sur le territoire parisien, vous pouvez transmettre le formulaire Cerfa 15003*02 à l’adresse suivante :
Ville de Paris
Agence d’écologie urbaine
Pôle téléphonie mobile
103, avenue de France
75013 Paris

L’Observatoire municipal des ondes

Un observatoire parisien de la téléphonie mobile, instance de suivi, est mis en place par la Ville de Paris. Il sera composé d'élus représentant les groupes politiques du Conseil de Paris, des opérateurs, d'associations de consommateurs et de locataires, d'associations de protection de l'environnement, de 2 participants à la conférence citoyenne et des agences nationales et régionales concernées et d'experts scientifiques.
Il aura pour mission de contrôler le respect de la charte et de suivre les actions menées en réponse aux recommandations de la conférence citoyenne, mais aussi de partager l'état des connaissances sur la téléphonie mobile et des enjeux liés aux prochaines évolutions technologiques.
La Ville avait déjà créé le comité d’orientation OndesParis chargé de formuler un avis sur les bilans et programmes d’activité produits par le pôle téléphonie mobile de l’Agence d’Écologie Urbaine. Les missions d’Observatoire des ondes sont assurées par le pôle téléphonie mobile de l’Agence d’Écologie Urbaine de la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement, en tant qu’Observatoire municipal des ondes. Son travail se décline en trois axes.

Surveiller les niveaux d’exposition aux ondes électromagnétiques

  • Développement de nouvelles campagnes de mesures, en complément de celles déjà menées dans les établissements de petite enfance et les établissements scolaires du premier degré (logement social, quartiers sensibles, mesures mobiles sur l’espace public…);
  • Mesures de contrôle ciblées autour d’antennes-relais ayant fait l’objet d’estimations des niveaux de champs élevées.

Informer et sensibiliser les citoyens

  • Information des Parisiennes et Parisiens sur les différents modes d’exposition aux ondes et sur les dispositifs mis en place afin de restreindre et contrôler cette exposition;
  • Sensibilisation aux moyens de restreindre sa propre exposition et celle de ses enfants.

Améliorer les connaissances

Réalisation d’études spécifiques par des prestataires externes sur des sujets d’expertise particuliers (intérêts, limites et risques des sites partagés par plusieurs opérateurs, impact de nouvelles technologies…)

Les précautions à prendre pour limiter l’exposition aux ondes

  • Les ondes émises directement par les téléphones portables produisent un réchauffement des tissus au niveau de l’oreille et du crâne, il est donc nécessaire de prendre des précautions, particulièrement chez les jeunes;
  • Utilisez un kit mains-libres ou le haut-parleur : ces équipements vous permettent d’éloigner le téléphone mobile de votre tête;
  • Évitez les conversations trop longues ou privilégiez en intérieur l’utilisation d’un téléphone fixe. Ce sont vos temps de communication, appareil à l’oreille (appels entrant et sortant) qui augmentent votre exposition;
  • Ne dormez pas avec votre téléphone à proximité : ne le laissez pas sur la table de chevet, sous l’oreiller, etc. Si vous l’utilisez comme réveil, activez le "mode avion";
  • Privilégiez les SMS/MMS et tout particulièrement dans les transports en commun : d'abord, pour ne pas déranger votre entourage, mais aussi pour vous exposer moins. Dans des zones de mauvaise réception (tunnel, souterrain, campagne), votre appareil augmente sa puissance d’émission, et par conséquent votre niveau d’exposition;
  • Évitez de téléphoner en vous déplaçant : votre portable doit alors entrer en relation avec différentes stations de base successives, selon votre trajet. À chaque échange de relais il émet à sa puissance maximale, ce qui augmente aussi ponctuellement votre niveau d’exposition;
  • Activez le "mode avion" quand vous utilisez le téléphone pour jouer : si vous prêtez votre téléphone mobile à vos enfants pour une utilisation ludique (jeu, livre, film…) activez son "mode avion" pour ne pas les exposer aux ondes inutilement;
  • N’équipez pas vos enfants avant l’âge de 12 ans : les effets nocifs de l'exposition aux ondes sont plus prononcés sur un enfant dont la croissance n'est pas achevée;
  • Informez vos enfants : apprenez-leur les moyens qui leur permettent de réduire leur exposition et veillez à un usage modéré;
  • Ne téléphonez pas en conduisant : téléphoner au volant augmente le risque d'accidents, même à l’usage du kit "main libre". L’article R412-6-1 du code de la route indique que "l'usage d'un téléphone tenu en main par le conducteur d'un véhicule en circulation est interdit" et sanctionné par une amende.
Pour en savoir plus
Rendez-vous sur la page paris.fr « les ondes électromagnétiques » : https://www.paris.fr/pages/les-ondes-electromagnetiques-4601

Le déploiement du compteur Linky

Qu’est-ce que c’est ?

Linky est un compteur électrique dit communicant, c’est-à-dire qu’il peut transmettre des informations à distance. Ces informations doivent permettre à ENEDIS (anciennement ERDF) de mieux adapter l’approvisionnement en énergie à la demande mais aussi au consommateur d’avoir une meilleure gestion de ses consommations.
Aujourd’hui, plus de 8 Français sur 10 sont équipés du compteur Linky. Des phases d’expérimentation, comme celle menée dans le Grand Lyon, ont précédé le déploiement du compteur. A Paris, ce déploiement a commencé par les 10e et 11e arrondissements. Dans le 19e, les premières installations ont débuté en août 2017.

Comment ça marche ?

Le compteur n’utilise pas d’ondes radio, c’est-à-dire de radiofréquences, pour communiquer, à la différence du Wifi, des téléphones portables, des GPS, de la Radio FM ou du Bluetooth, qui eux communiquent dans l’air ambiant. Il utilise le Courant Porteur en Ligne (CPL). Il s’agit d’un signal basse fréquence (63 à 75 kHz) qui circule dans le câble électrique et se superpose au 50 Hz. Le CPL est déjà largement utilisé notamment pour l’envoi du signal 175 Hz (heures creuses, heures pleines) et d’autres usages domestiques comme les box internet CPL ou les baby phones. Comme le confirment les mesures réalisées par l’Agence Nationale des Fréquences, le niveau d’exposition aux champs électromagnétiques engendré est très faible, environ 0,1 v/m. Il est comparable à celui émis par un téléphone fixe sans fil et est par exemple inférieur à celui d’une box Wi-Fi (2,8 v/m).
La protection des données individuelles est fondamentale. Comme pour l’ancien compteur, ces données appartiennent exclusivement au particulier et il est le seul à pouvoir les consulter. Le fournisseur dispose uniquement d’une donnée mensuelle pour établir la facture et ne peut accéder à une information plus détaillée sans le consentement explicite de l’usager.
Conscient des interrogations que peut soulever le déploiement du compteur Linky, François Dagnaud, le Maire du 19e a pris l’initiative d’organiser une réunion publique d’information sur le sujet le 6 octobre 2016, en présence de ses adjoints Dan Lert et Bruno Lapeyre, respectivement en charge de l’environnement et des nouvelles technologies.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations